Inuitartzone.com

Pourquoi les ours polaires dansent-ils ?

Image Qui n’a jamais vu une sculpture inuit représentant un ours dansant ? Les ours qui dansent sont effectivement les sujets les plus populaires dans l’art contemporain inuit, même si les ours polaires ne dansent pas vraiment dans ce que nous appelons « la vie réelle », c'est-à-dire dans le monde des êtres vivants. Le sujet de l’ours dansant vient de la cosmologie inuit, selon laquelle l’univers (silajjuaq en inuktitut, la langue des Inuit) est occupé par des êtres vivants (humains, animaux et végétaux), des défunts (inuviniit) et des esprits (tuurnngait). Tous vivent dans des mondes différents mais inter-pénétrants. Chaque être humain est doté d’un anirniq (souffle vital) et d’un tarniq (esprit) qui intègre un nouveau corps (humain ou animal) lorsque le sujet meurt. La conception inuit du monde représente un continuum où chacun est un élément d’un ensemble plus large. Ce point de vue est toujours valable aujourd’hui bien qu’il n’y ait officiellement plus de chamanes dans les territoires inuit puisque la plupart des Inuit sont devenus chrétiens au cours des XIXe et XXe siècles. Autrefois, les chamanes servaient d’intermédiaires entre ces trois mondes, en en maintenant l’équilibre. Les chamanes voyageaient du monde des êtres vivants à celui des défunts et des esprits en volant dans les airs ou dans les eaux, pour maintenir la connexion entre tous les habitants de l’univers. Les chamanes acquéraient de la force et de la puissance de ses esprits auxiliaires protecteurs (tuurnngait) qui l’aidaient à accomplir sa tâche. L’ours polaire .tait souvent l’un de ses aides-esprits parce que cet animal extrêmement puissant tant physiquement que symboliquement. Différents rituels étaient pratiqués lorsque les chamanes voulaient entrer en communication avec d’autres groupes humains (qui vivaient éloignés) ou avec des défunts, ou encore avec des entités invisibles : les chamanes avaient l’habitude de jouer du tambour en dansant pour appeler ses esprits auxiliaires. Quand ceux-ci le rejoignaient, le chamane pouvait changer son apparence visible. C’est le moment exact où le chamane et l’ours se connectaient l’un à l’autre, mélangeant alors ensemble leur tarniq (esprit), their anirniq (souffle vital), et leur corps. Nous voyons alors un ours qui danse et joue du tambour (ou un chamane qui se comporte comme un ours), que les inuit aiment sculpter et dessiner. Des baleines qui dansent, des phoques, des morses, des caribous, des lièvres ou même des inuksuit (inuksuk au singulier) qui dansent peuvent également être représentés. Il s’agit de la signification de l’ours dansant, selon la tradition inuit. Les ours polaires continuent de danser dans l’art inuit et cela pour notre plus grand plaisir !  
Share this
Older Post Newer Post