Inuitartzone.com

Les Coopératives et les Artistes dans l’Arctique canadien

Les premières coopératives inuit Une coopérative – ou une co-op – est un groupe de personnes rassemblées autour d’une même façon de travailler en vue d’atteindre un même objectif. En 1956 à Kinngait (au Nunavut), les artistes inuit qui cherchaient alors davantage d’autonomie, ont créé la première coopérative dans leur communauté, avec l’appui financier du gouvernement fédéral canadien et l’aide de James Houston. L’atelier d’estampe local est sous l’autorité de la co-opérative chargée de la rémunération des artistes, de la fourniture du matériel et des locaux, ainsi que de la distribution des œuvres d’art sur le marché de l’art occidental. A Panniqtuuq et Kinngait par exemples, les maîtres graveurs et quelques dessinateurs sont employés à l’atelier par la coopérative, alors que les sculpteurs sont indépendants même s’ils vendent leurs œuvres à la coopérative. Suite au succès économique du programme artistique mené à l’atelier de Kinngait, de nouvelles coopératives et ateliers d’estampes, dirigés exclusivement par les Inuit, se sont établis dans d’autres communautés arctiques telles qu’à : Puvirnituq (Nunavik) et Iqaluit (Nunavut) en 1962, Ulukhaqtuuq (Holman, Territoires du Nord-Ouest) en 1965, Qamanittuq (Baker Lake, Nunavut) en 1978, Panniqtuuq (Nunavut) en 1973. Les objectifs de la coopérative Le principal objectif des coopératives est de rassembler la communauté et d'agir dans l'intérêt commun. La coopérative est plus qu'un atelier artistique, ce dont témoignent ses diverses activités : magasin général, services bancaires, bureaux de poste, télévision par câble et services Internet, formation du personnel et service de vérification comptable, mise en marché de l'art au Canada et dans le monde entier, hôtels et agences de voyages, pourvoiries de chasse et de pêche, entreposage et distribution de produits pétroliers, constructions de bâtiments divers au Nunavik comme des maisons et des écoles, etc. Le mouvement coopératif est essentiel dans l’Arctique canadien puisque les coopératives constituent le plus important employeur non gouvernemental dans l’Arctique avec notamment plus de 270 employés à temps plein et 54 employés saisonniers au Nunavik et 120 employés à temps plein à Montréal. Les coopératives sont entièrement gérées par les Inuit dont l'expérience et les connaissances acquises demeurent un atout pour toute la communauté. La Fédération des Coopératives du Nouveau Québec (FCNQ) au Nunavik La Fédération des Coopératives du Nouveau Québec est la propriété des quatorze coopératives affiliées des communautés inuit du Nunavik. La FCNQ a été fondée en 1967 afin de doter le mouvement coopératif en pleine croissance de moyens et de services encore plus efficaces pour atteindre leur but : atautsikut/ensemble, travailler pour notre essor collectif sans que personne ne soit laissé pour compte.
Share this
Older Post Newer Post