Inuitartzone.com

La gravure sur pierre au Nunavik, Nord du Québec

Histoire courte La création d’estampe débuta au Nunavik en 1961 comme un projet culturel et économique de la nouvelle co-opérative de Puvirnituq, suivant l’exemple de l’atelier d’estampe de Kinngait au Nunavut, menés dès 1957. Des estampes ont également été créées dans d’autres communautés du Nunavik, à Innujjuaq, Ivijivik, Kuujjuraapik et Kangirsujuaq.   Des collections annuelles d’estampes ont été produites à Puvirnituq de 1962 à 1989, quand la co-opérative ferma l’atelier d’estampe. En effet, à la fin des années 1980, la production d’estampes diminua en raison du déclin de la demande du marché international de l’art et s’arrêta brutalement après la destruction de l’atelier par un incendie.   Les dix dernières années, des artistes et plusieurs organisations culturelles inuit se sont lancées dans des programmes d’estampes dans la région du Nunavik. Dans ce contexte, l’Institut Culturel Avataq travaille à l’établissement d’un nouvel atelier d’estampe à Puvirnituq, par exemple. En lien avec le Musée Saputik, cet atelier contribuera tant à stimuler les évènements artistiques et culturels qu’à offrir de nouveaux emplois dans la communauté.   Les artistes et les sujets Davidialuk Alasuaq Amittuq, Charlie Sivuarapik, Joe Tallirunili, Leah Qumaluk, Qumaluk Tukalak, Jusi Papialuk, Johny Amittuq et Lucassie Tukalak, sont quelques-uns des artistes célèbres au Nunavik, dessinateurs, sculpteurs aussi bien que maître graveurs.   Les sujets des estampes représentent des histoires inuit familiales et individuelles, ainsi que des mythes traditionnels. Elles montrent avec fierté les territoires arctiques, leurs animaux, les créatures spirituelles issues du monde chamanique et la façon dont les Inuit vivaient autrefois et vivent aujourd’hui. Les estampes représentent l'un des moyens importants pour raconter des histoires, poursuivant ainsi la transmission des savoirs traditionnels.   La technique de la gravure sur pierre La gravure sur pierre est la technique d’estampe la plus répandue au Nunavik et est un savoir-faire unique dans le monde  de l’art. La gravure sur pierre consiste en la reproduction d’un dessin original, par l’intermédiaire d’une matrice de pierre plate polie avec du papier de verre. L’image négative du dessin original est tracée sur la pierre qui est ensuite sculptée en suivant les lignes de contours : les zones en reliefs correspondent aux formes colorées alors que les creux n’ont pas de couleur. Ensuite, le maître graveur encre la matrice sculptée (les zones en reliefs), ajoute le papier sur la pierre et presse l’ensemble manuellement. Enfin, le papier est retiré de la matrice et l’estampe est finie.   Réaliser une gravure sur pierre est un long processus et avec cette méthode, toutes les estampes sont uniques puisque la matrice de pierre est chaque fois encrée avec différentes couleurs et de différentes façons. Pas plus de cinquante éditions sont réalisées à partir de la même matrice.  
Share this
Older Post Newer Post